PORTAIL

Une campagne nationale de valorisation de la « profession d'éducatrice qualifiée » pour contrer la pénurie d'éducatrices

Article du 21/12/2011 actualisé

Par Serge Morin
Directeur général

Le réseau des CPE subit une pénurie d'éducatrices qualifiées depuis déjà plusieurs années. Durant cette période, le secteur des services éducatifs à la petite enfance a poursuivi son développement afin de répondre aux besoins de familles. Ceux-ci sont de deux ordres. Les parents ont besoin de services fiables afin de favoriser la conciliation travail-famille, mais il faut également que ces services offrent un milieu favorisant l'actualisation du plein potentiel de l'enfant et l'égalité des chances. Avec le nouveau plan de développement de places de février 2013 qui s'ajouteront aux 15 000 places annoncées en 2011, la pénurie d'éducatrices qualifiées s'aggravera encore davantage.

Pour résoudre ce problème grandissant, le ministère de la Famille et des Aînés (MFA) doit « investir dans la qualité des services éducatifs ». Il doit miser au premier chef sur le potentiel éducatif des CPE en faisant la promotion du rôle professionnel des éducatrices qualifiées. Nous avons besoin d'une campagne de valorisation de la profession d'éducatrice afin d'accroître le recrutement de candidates en « techniques d?éducation à l'enfance » (DEC). Les CPE ont besoin de personnel pleinement qualifié pour répondre à la mission éducative dans la perspective de favoriser la réussite éducative des enfants.

Pour consulter l'article complet, cliquez ici.