PORTAIL

Partenaires



Portail
Mot de passe oublié ?


Recherche

Projet éducatif

Le programme HighScope
Une approche constructiviste

Le programme HighScope est validé scientifiquement. Son efficacité a été démontrée.

Il a été développé aux États-Unis dans les années 1960. Il a par la suite été implanté dans plusieurs pays : au Royaume-Uni, en Irlande, au Mexique, aux Pays-Bas, en Afrique du Sud, à Singapour, en Corée, en Indonésie et au Canada.

HighScope Québec
HighScope aux États-Unis

RÉSUMÉ (extrait de notre projet éducatif, P. 15)

Le programme « HighScope » s'appuie sur l'approche constructiviste. Il est basé sur les principes de l'apprentissage actif qui reconnaissent l'importance de considérer l'enfant dans la perspective globale de son développement sur les plans intellectuel, langagier, affectif, social et physique.

L'adulte soutient et guide, par des interventions démocratiques, les enfants dans leurs aventures et leurs expériences axées sur l'apprentissage actif. « L'apprentissage actif leur permet de construire une connaissance sur laquelle se fonde leur compréhension de leur univers ».1 Le matériel de jeu, l'aménagement des lieux, la planification des activités, les rassemblements, les activités en groupe d'appartenance et les ateliers (P.A.R.) permettent de favoriser le développement optimal chez l'enfant.

Le programme « HighScope » s'appuie sur des indicateurs clés du développement pour les enfants. Ces indicateurs se divisent en catégories et servent de guide à l'observation, pour la planification des activités et de l'aménagement. Ils permettent aussi à l'éducatrice d'analyser ses différentes observations et interventions.

La stabilité de l'horaire quotidien est aussi un élément clé du programme. Pour les enfants et pour les adultes, la séquence des moments de la journée est prévisible et régulière (à moins d'activités plus spéciales comme une sortie, une fête, un grand jeu symbolique, etc.) Cette stabilité est sécurisante pour les enfants et assure un environnement éducatif de qualité au quotidien. Notons que nous modifions l'horaire trois fois par année afin de nous adapter aux réalités saisonnières et de profiter du beau temps à la piscine.

Nos différents aménagements sont développés à partir de ce programme. Ces aménagements permettent l'application de nos orientations.

1 HOHMANN, M., D. P. WEIKART, L. BOURGON et M. PROULX (2007). Partager le plaisir d'apprendre, Éditions de la Chenelière, p. 4.